Poems

52 fragments pour l'aimée

1.
Ils appartiennent à l’imaginaire de la souffrance. Celui qui rend humble. Celui qui invoque le goût des mots et des idées. D’où ce lien viscéral. D’où ce besoin de parler, de se dire, de se raconter, de se déployer en l’autre. Elle n’est pas son âme-sœur. Elle est d'un autre manifeste. Car elle descelle la part inconnue de son être et l’étale au grand jour, sur un parterre de lumière, façonnée par sa peau.
 

Share this poem

view comments

Comments (0)

No comments yet - be the first:

Leave a comment