Poems

52 fragments pour l'aimée

7.
 
Votre parole devenue cette glaise qui sculpte le silence.
 
8.
 
J'aimerais pouvoir dénuder les entrelacs de votre corps afin d'embraser vos précarités. Je veux les faire miennes. Ainsi me mêler à l’argile qui exauce votre peau et aux décombres de votre sang. Il ne demeurera ainsi en vous aucun lieu d'exil. Sinon les rives solaires de ces lèvres qui toujours échappent à l’exégèse.

Share this poem

view comments

Comments (0)

No comments yet - be the first:

Leave a comment